Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Maîtres

Landha Sanguir se dévoile (le premier accessoire est offert) [fiche terminée]
Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Succube
MessageSujet: Landha Sanguir se dévoile (le premier accessoire est offert) [fiche terminée] Dim 1 Avr - 15:32


AVATAR
Avatar : CC de Code Geass
DC ou TC ? : nada
Âge : 450 ans
Orientation sexuelle : pansexuelle, bien que très orientée sur le classique
Race : Incube/Succube
Groupe : maîtresse

PHYSIQUE
Landha est petite pour sa race, ce qui ne l'empêche pas, du haut de son mètre soixante-deux, de savoir s'imposer. Elle a les cheveux verts, héritage de sa mère qui elle-même ignore d'où peut provenir cette couleur, et les yeux ambrés de son père, le terrifiant Vladimir Sanguir.
Hormis ça, de prime à bord et hormis sa teinte de cheveux particulière, il est difficile de voir Landha comme une démone. Elle a le corps fin avec ses cinquante kilos, une poitrine un peu plus volumineuse que ce qu'il ne lui faudrait et arbore régulièrement un petit sourire mi-moqueur mi-gourmand.
Elle porte généralement des vêtements qui la couvre pratiquement intégralement. Mais comme elle est de nature lunatique, il lui arrive de se vêtir de manière variée.
Très particulier, elle porte une cicatrice le long du flanc gauche, cadeau laissé par son père dans sa prime jeunesse.

CARACTERE
Landha est lunatique. Si l'on questionne les gens sur sa personne, à moins que la-dite personne n'aie rencontré plusieurs fois la démone, la réponse variera. Tantôt douce, charmante et délicate, elle peut très bien, l'instant suivant faire preuve d'un manque de retenue et d'une bestialité sans nom. Pourtant, globalement, c'est une femme cultivée, propre sur elle et avec une grande connaissane des convenances. Elle vit sa passion, ce qui lui apporte énormément de satisfaction. Coquine et débridée, elle continue de tenir une boutique pour essayer avec ses clients les accessoires qu'elle fabrique. Avec ses jouets, pardon, les esclaves, elle n'est pas particulièrement violente. Le problème est que son pouvoir commence à déformer de plus en plus sa perception de la réalité et elle inflige des sévices tout en y voyant des récompenses.
L'âge faisant, elle aimerait trouver la stabilité d'un compagnon ou d'une compagne démon. Enfin, est-ce l'âge ou le couple épanoui que représente ses parents, elle ne le sait pas vraiment.


POUVOIR
L'essence de la petite mort : pouvoir latent de Landha qui convertit toute douleurs physiques en plaisir (pour elle et rien que pour elle. Désolé les choupinous). Le gros inconvénient pour la succube est qu’elle doit connaître à la perfection les limites de son corps pour éviter de… mourir suite à une blessure trop importante. Car bien que les démons guérissent relativement vite, se faire fouetter jusqu’à l’os n’est pas non plus sans conséquence pour leur santé.

HISTOIRE
Landha est née de la rencontre de Vladimir Sanguir et de Héléna Hubôn pendant la guerre contre les anges. Ses parents dès leur libération par Méphisto et ses généraux, ont prêté allégeance à leur nouveau seigneur et libérateur des enfers. L’un comme l’autre vouait une haine farouche contre les Anges, ces abominations qui les avaient enfermés. Ils avaient une revanche à prendre et se sont donc montré zélés dans l’anéantissement de leurs ennemis.
C’est au détour d’une journée particulièrement chargée qu’ils se sont rencontrés. Ce fut le coup de foudre. Et oui, même chez les Démons ça arrive, surtout devant un soleil couchant nimbant d’or un charnier encore fumant.
Ainsi, leurs armures jetées au loin, ils conçurent la petite Landha dans ce cadre idyllique. Bien entendu, naître en temps de guerre n’est pas l’idéal, même pour une petite démone. Du coup, dès son plus jeune âge, ses parents durent lui apprendre à se défendre. Ni son père ni sa mère ne la ménagèrent et bientôt, elle mania l’épée et la hache pratiquement aussi bien qu’eux. Son excès de confiance lui valut une vilaine balafre sur le flanc gauche. Un peu trop sûre d’elle, du haut de ses trente ans, elle défia son père une fois de trop. Celui-ci, de l’ancienne noblesse, se dut de lui apprendre qu’elle était sa place. Ainsi, il accepta le duel lancé et usa de tout son pouvoir démoniaque, brisant l’armure de sa fille et la transperçant de part en part. Aucun organe ne fut touché, mais plus que son corps, se fut l’amour-propre de Landha qui fut blessé. Elle demanda donc spécialement à conserver une cicatrice, pour se rappeler à jamais que le respect se méritait et que tout manquement à celui-ci valait punition.
Suite à cet évènement, elle s’éloigna un peu de ses parents, combattants les anges comme il se fallait jusqu’à la victoire totale. Elle venait de fêter ses cents-cinquante ans. Elle reçut alors une lettre cachetée de cire. Son contenu lui arracha un hoquet de surprise : elle avait un petit frère et celui-ci, âgé de cinquante-cinq ans, l’exhortait à rejoindre ses parents qui allaient officiellement être adoubés suite à leur bravoure. D’ancien noble, son père redevenait noble légitime. Quelle curieuse idée, mais c’était au moins une occasion pour revenir vers les siens la tête haute et non en rampant pour un pardon.

Quittant une Europe dévastée, Landha se rendit à Québec où aurait lieu l’adoubement de ses parents. Très certainement hériteraient-ils de terres dans le nord du continent américain. Bizarrement, tout ça lui importait bien peu. De ses pérégrinations seules, elle s’était rendu compte qu’elle n’était pas simplement une démone : elle était un succube. Son appétit pour le corps des autres s’était douloureusement révélé à elle vers ses septante-cinq ans. Depuis, dès qu’elle en ressent le besoin, elle l’assouvit, parfois seule à défaut de trouver une créature suffisante à proximité. C’est d’ailleurs ce manque qui lui a donné des idées, idées qu’elle allait pouvoir mettre à exécution maintenant que la guerre est terminée. Mais d’abord, renouer des liens avec la famille.

La réception fut somptueuse. Il eut été difficile de dire, si ce n’était en regardant au-dehors par la fenêtre, que l’on sortait tout juste de deux cents années de guerre. Son frère était un jeune démon très charmant et bien sur lui. Elle prit plaisir à discuter avec lui, bien qu’elle le trouvât trop propret, trop noble. Il avait reçu une éducation militaire, tout comme elle, ce qui se justifiait totalement. Mais Vladimir avait semble-t-il, bourré le crâne de son fils sur les préceptes de la vieille noblesse démoniaque et ça, pour elle, c’était d’un rébarbatif. Elle tirait plus vers sa mère et ses rêves de libertés. Mais étant l’aînée, c’est à elle que reviendrait le pouvoir quand son père serait là d’être le chef de tête de la désormais et à nouveau noble famille Sanguir.

Pendant les nonante-quatre années qui suivirent, Landha fit donc bonne figure parmi la noblesse. Elle voulait rattraper le temps perdu avec ses parents, mais les courbettes, les sourires, les échanges polis commençaient à sérieusement la gaver. Heureusement, sa jeune sœur lui apportait une touche de fraîcheur. La petite Lise-Anna était un mélange parfaitement harmonieux de Vladimir de Héléna. Elle avait hérité des traits harmonieux de ses parents. Ainsi, les trois enfants Sanguir tenait, dans l’ordre, de leur mère, de leur père et du juste mélange entre les deux. La petite avait quarante-sept ans mais promettait déjà d’être une espiègle petite démone. Landha sentait qu’elle non plus ne donnerait pas entière satisfaction à Vladimir : Lise-Anna était bien trop gentille avec les serviteurs. Elle avait d’ailleurs grondé à plusieurs reprises sa cadette pour ses excès de douceurs. Les hybrides n’étaient pas de grosses peluches à câliner.
Avec Nathénael, la relation était bien plus tendue. Lui, l’homme de la famille après leur père, appliquait à la lettre les rêves de perfection de Vladimir, et ce même s’il s’était lancé dans la cuisine et ouvert déjà plusieurs restaurants.

Un jour, après une énième dispute, ils furent convoqués par leurs parents. Sermonné pratiquement équitablement, mais une fois de trop pour Landha.

- Eh bien, puisque c’est comme ça, père, je laisse ma place d’aînée à Nathénael. J’eus été fort aise que le droit d’aînesse fût encore de vigueur. Ainsi, vous m’auriez peut-être mariée de force, mais au moins je n’aurais eu à subir ces interminables réprimandes. Père, mère, vous m’excuserez, mais je quitte désormais le manoir familial. Père, si vous voulez me renier, faites donc.

Et sans se retourner, elle quitta la demeure familiale, quelques économies en poche afin de parcourir le nouveau monde. Elle rêvait de découvrir la nouvelle Las Vegas et, qui sait, y faire fortune.

Las Vegas ne fut pas franchement une réussite pour Landha qui se retrouva pratiquement sans le sou. Tant et si bien qu’elle dut en arriver à vendre ses sextoys, toutes des créations uniques qu’elle s’était fabriquée au manoir, quand l’argent tombait du ciel rien qu’en donnant son nom.
Toujours est-il qu’il fallut moins d’une journée pour que son baluchon soit vide et ses poches pleines de dollars. Certains démons s’étaient même battu pour avoir le plaisir de lui acheter le dernier. Ça devait être un signe du destin : elle allait se lancer dans la création d’accessoires coquins.

Deux cents ans se sont écoulés depuis Las Vegas et les accessoires Landha Corp sont écoulés à travers le monde. Son père ne l’ayant finalement pas reniée, Landha est toujours une noble, mais elle ne fait pas souvent usage de son titre, préférant de loin se consacrer à son travail.
Elle vit à Los Angeles, dans un appartement au-dessus de sa boutique atelier. Pas besoin de luxe ou d’opulence tant que l’on a des caves à thèmes en suffisance pour ses invités. Un appartement tranquille au-dessus de la boutique-atelier, des caves de divertissement sous celui-ci.

Depuis son succès, elle a repris contact avec sa famille et se rend régulièrement dans l’est du Canada leur faire une petite visite. Nathénael lui parle toujours un minimum et Lise-Anna est encore plus en adoration devant elle, mais au moins les Sanguir font désormais bonne figure lors des assemblées démoniaques.

UN PEU DE VOUS
Code du réglement (répondez à la question): la cowgirl inversée
Âge : +/- 11050 jours
J'ai signé le réglement : Oui
Une dernière volonté? : j'espère que le personnage n'est pas... trop excessif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Landha Sanguir se dévoile (le premier accessoire est offert) [fiche terminée] Dim 1 Avr - 15:33
Landha !!!!!!!!!!!!!!!!!

Bienvenue à toi belle plante ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Succube
MessageSujet: Re: Landha Sanguir se dévoile (le premier accessoire est offert) [fiche terminée] Dim 1 Avr - 15:48
Mon petit Kyô !

Je te ferai des tarifs préférentiels ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: Landha Sanguir se dévoile (le premier accessoire est offert) [fiche terminée] Dim 1 Avr - 16:34


Validation

Félicitation, tu es validé(e). Tu fais partie du groupe des maîtres.

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Landha Sanguir se dévoile (le premier accessoire est offert) [fiche terminée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Maîtres