Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Esclaves

Mellissandre - La fleur du désert [terminée]
Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Humain
MessageSujet: Mellissandre - La fleur du désert [terminée] Lun 22 Jan - 16:07
Mellissandre
ft. Aeolian par Wlop (deviantart)

Âge : 23 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle?
Race : Humaine
Groupe : Esclave
Pouvoir : Mellissandre est humaine, elle n'a donc pas de pouvoirs mais son entraînement rigoureux lui a permis de développer de multiples talents, facilité par le fait qu'elle est ambidextre.
Caractère


Mellissandre n'aime rien ni personne. Elle n'a pas de passions, d'amis de couleur préférée ou de péché mignon, c'est une coquille vide, creuse, qui n'a pas vraiment peur de mourir, la mort est trop omniprésente dans sa vie pour ça, mais qui n'a pas renoncé à la vie non plus, loin de là. Son coeur atrophié semble incapable de ressentir l'empathie, la bienveillance, le monde est rempli d'ennemi et elle ne lutte que par orgueil. C'est la seule chose qu'elle possède vraiment après tout. La seule chose qui la caractérise, qu'elle ne doit à personne. Elle n'a rien contre le système ou l'autorité, elle a simplement décidée de vivre comme elle l'entendait, trouvant dans ce credo un but à son existence. Une fin en soi. Vivre. Comme elle le décide, selon ses choix et le chemin qu'elle décide de tracer. Sans ça elle ne serait plus vraiment humaine, juste une lame très aiguisée dans les mains de quelqu'un d'autre.

Indomptable, elle n'en ai pas moins vicieuse, trop vicieuse pour montrer qu'elle refuse de se soumettre. Elle ment, elle feint la docilité, ne révélant ses véritables intentions qu'au moment fatidique. C'est une assassine, elle sait baisser la tête, les yeux, pour frapper au meilleur moment. Peu importe le moyen, seul la fin compte, elle peut supporter les chaînes car elle sait qu'elle ne les gardera pas pour toujours.

Ainsi dépossédée d'état d'âme, Mellissandre est une assassine redoutable, excessivement professionnelle. Les victimes collatérales, les mensonges, les manipulations ne la dérange pas, elle ne reculera devant rien pour parvenir à ses fins même si elle doit se blesser elle même. C'est cette volonté inflexible et excessive qui la rend si dangereuse, bien plus que ses multiples talents forgés par des années d’entraînement. Sa concentration est incroyable, ses capacités d'aptation aussi. Après tout, elle feint des sourires depuis des années, comment ne pas être une bonne comédienne quand la moindre interaction nécessite une tricherie ? Quand les seules émotions qu'elle ressent sont l'orgueil et la colère quand son égo est bafouée ?

Elle n'ai pas cruelle, faire souffrir les autres ne l'intéresse pas, mais elle aime les défis. L'adrénaline quand elle fomente un plan ambitieux, quand elle le réalise, sa vie qu'elle a décidé de protéger et de défendre mis en jeu… Dans ces moments là, elle sent sa tension monter, son corps battre, et elle se sent un peu vivante. Elle n'a pas peur de la mort, mais elle ne veut pas perdre contre le monde, et baisser les bras ou mourir serait une défaite. Une ultime défaite qu'elle refuse obstinément aussi longtemps qu'elle le pourra.

Elle veut croire qu'elle s'est affranchie de toute émotion, qu'elle ne souffre pas, mais elle se surprend parfois à être mélancolique, à envier des liens qu'elle ne comprend pas, à jalouser le bonheur futile des autres qui lui est inaccessible. Elle ne sait pas, on ne lui a pas appris et elle a trop peu de foi envers les être vivant pour essayer d'apprendre. Montrer ses faiblesses, c'est le premier pas vers sa défaite après tout…

Physique


Son corps est une arme comme les autres, à ce titre, elle l'a modelé pour correspondre à ses atteintes. Mince mais tonique, Mellissandre à une silhouette assez filiforme qui laisse peu de place à ses courbes féminines, des hanches fine, des petits seins, elle a un corps tout en souplesse et des muscles saillants lorsqu'elle fait de l'effort. Un physique d'acrobate en somme, qui lui permet des mouvements fort extravagants tant elle est agile, maîtrisant à la perfection le moindre de ses muscles. Quelques fines cicatrices, vestiges de ses échecs et de ses missions périlleuses parcourent son corps, restant néanmoins assez discret, de simplement filaments blancs qui semblent posés comme des cheveux sur sa peau.

De ses lointain ancêtres orientaux elle a hérité une peau ambrée et de très long cheveux noirs légèrement ondulés. Les porter très long – détachés ils arrivent jusqu'au genoux – est la seule coquetterie qu'elle s'autorise. Elle aime leur texture soyeuse, leur douceur au touché, le mouvement régulier que fait la brosse quand elle les peigne… Sans qu'elle ne s'explique pourquoi, ça l'apaise et c'est pour ça qu'elle les garde si long même si ce n'est pas très professionnel. Malgré tout, elle les attache toujours en tresse rigoureusement serrée pour ne pas qu'ils la gêne ou qu'ils s’emmêlent trop.

Mellissandre a des yeux de charmeuse de serpent. Vert très profond et très vif comme des écailles, d'une couleur si chromatiquement pure qu'ils ont presque l'air étincelant et que cela rend son regard particulièrement intense quand elle fixe quelque chose. Malaisant aussi car au-delà de sa couleur des iris, une personne attentive verra dans ses yeux les réminiescences de sa comédie, le vide profond qui l'habite en réalité.


Histoire



Son surnom au cabaret où elle travaille est « la fleur du désert », mais en réalité, le seul désert qu'elle n'ait jamais vu c'est celui du Nevada, disons simplement que « la fleur du New Jersey » ne faisait pas assez exotique pour une danseuse.

Il n'y a pas grand-chose à dire de son enfance née de deux humains esclaves qui se sont aimés un jour elle n'a jamais connue ses parents et à vrai dire elle s'en moque un peu, ils ne sont rien pour elle. Achetée très jeune par un démon réputé pour ses affaires illicites, Mellissandre a été élevée dans le seul but de devenir une assassine. Dépouillée de sentiments, d'état d'âme, de moralité, on lui a appris à ne rien ressentir, à rester concentrer, à ne savoir que tuer... Et il y a tellement de façon de tuer quelqu'un… Le poison, les armes blanches, les armes à feu, les explosifs… Au cours de ses années d'apprentissage elle a touché un peu à tout, développant autant de compétences physiques que de connaissances, car il est inutile de maîtriser les arts martiaux si on ne sait pas quel point anatomique frapper.

Physiquement, elle n'a pas vraiment été maltraitée, elle avait à manger, un endroit confortable ou dormir, de quoi s'habiller, se laver. Ses leçons étaient rudes, parfois violente, elle finissait souvent blessée ou trop épuisée pour marcher mais un docteur s'occupait de la remettre sur pied, prenant le temps de ne pas l’abîmer. En revanche, son Maître n'avait pas la même considération pour sa psychologie. Il voulait une arme obéissante, froide et dépossédée d'humanité. Pas une seule fois il n'avait montré un geste d'affection avec elle. Il ne la félicitait pas quand elle faisait bien, se contentant de souligner quand elle faisait mal. Il ne la prenait pas dans ses bras, personne ne le faisait. Même ses instructeurs, ses médecins, tous les gens qui l'entouraient changeaient régulièrement pour ne pas qu'elle puisse s'attacher et surtout, on ne lui parlait pas. Personne ne lui parlait jamais sauf pour lui donner des instructions, ce n'est donc pas étonnant qu'elle soit devenue une femme si laconique, si peu expressive et une telle handicapée sociale qui se complet dans sa solitude.

Une fois formée, vers ses 15 ans, elle commença à mettre en œuvre ses talents, assassinant en condition réelle. Baigner dans le sang depuis son plus jeune âge, elle avait déjà tué sans concevoir vraiment ce que cela signifiait, elle ne voyait que la dimension ludique d'élaborer un plan pour assassiner sa cible. Elle n'a aucun remord pour les gens qu'elle tue, elle ne pense pas à leurs familles, leurs amis, la mort n'est qu'une fin, un game over définitif que la plupart des gens mérites. Car ainsi privée de chaleur humaine elle était devenue indifférente au monde entier, se contentant de haïr ceux qui croisaient sa route et gênait son passage.

Au bout d'une dizaine d'assassinat réussi, elle commença à prendre conscience de sa propre valeur elle qui n'avait jamais eu de compliments devint arrogante.

Quand on aiguise une lame, il faut prendre garde à ne pas se couper mais son Maître oublia la prudence, oublia qu'il avait créé une arme redoutable et qu'elle n'avait aucune raison de l'aimer. Il l'avait rendu froide, et c'est bien pour ça qu'elle tua sans état âme la personne qui l'avait élevée pendant toute ses années.

Elle devenait folle de ce vide dans son être, d'être une machine obéissante qui se contente de faire. Elle voulait de l'autonomie, de l'indépendance, réfléchir, décider elle même de sa vie… Lui trouver un sens, et il n'y avait qu'elle capable d'accomplir cela. Elle, seule contre le reste du monde.


Après son meurtre, elle fut placée en centre de redressement où elle eut la présence d'esprit de ne pas jouer les rebelles. Feignant la docilité, les soupçons invérifiables qui pesaient sur elle s'étiolèrent et elle fut libérée.

Sa vie lui appartenait, sauf qu'elle ne savait pas quoi en faire. Alors elle recommença à assassiner des gens en utilisant ses anciens contacts, après tout, c'était la seule chose pour laquelle elle était bonne.

Cherchant une couverture à ses activités illicites, elle devint danseuse dans un cabaret, un métier qui lui permettait d'entretenir sa souplesse, son agilité, sa tonicité, mais aussi ses talents de comédiennes. Hypnotisée pour mieux frapper. Après tout, un regard perdu sur la courbe de ses hanches et sur l'ondoiement de sa longue jupe, ne voit pas le couteau dans l'autre main.

Le désert n'est pas tant dans ses racines que dans son coeur mais en réalité, Mellissandre est loin d'être une fleur, et gare au Maître qui voudra la cueillir...

Un peu de vous


Code du réglement : Validé par Anthony.
Âge : 22 ans
Un peu plus de vous : Merci de prendre le temps de me valider <3

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: Mellissandre - La fleur du désert [terminée] Lun 22 Jan - 16:38


Validation

Félicitation, tu es validée. Tu fais partie du groupe Esclaves.

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démon.
MessageSujet: Re: Mellissandre - La fleur du désert [terminée] Lun 22 Jan - 16:45
Bienvenue !

_________________
« Monstre. »
Dalian Requiem. ♪

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mellissandre - La fleur du désert [terminée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Esclaves