Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Maîtres

Eve ou Eva? [T]
Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démone
MessageSujet: Eve ou Eva? [T] Dim 21 Jan - 22:13
Eva Crulitaria
ft. Kaine. de Nier.

Âge : 946 ans
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Race : Démon
Groupe : Maître
Pouvoir : Distorsion des Chakras.
Les chakras sont aux nombres de 7 et ils régissent le bon fonctionnement du corps et de l'esprit.
Toutefois, ici, le pouvoir consiste à associer les chakras entre deux corps : pour se faire, il faut un contacte physique, main ou pied, avec le point situé du chakras pour pouvoir créer un fils invisible et le relier ce dernier à un autre point de chakras. Ainsi, le fils ne peut-être relier qu'à son égale, c'est-à-dire, un même point de chakras. Une fois, le lien mit en place, il fait circuler l'énergie entre les deux corps, permettant de partager la force, mais aussi les faiblesses. De plus, il faut que ce dernier soit scellé pour être définitif, jusqu'à ce que quelqu'un le brise. Le lien scellé ne s'estompera pas seul à moins que le pouvoir d'origine soit affaibli. Mais il peut aussi lier un être à un objet, pas n'importe lequel certes, car seul un démon pourra être lié au métal fabriqué dans les enfers. En tirant une ficelle de chakras de Muladraha, l'énergie de la force physique et vitale, pourra alors être posée sur un objet sans chakras, offrant un pont pour l'énergie magique. Toutefois, l'objet lié pourra agir comme son propriétaire, si celui-ci est blessé, elle le serra aussi et l'inverse est valable. Car si la résistance de l'être n'est pas suffisant, l'objet sera plus fragile, et ce qui permettrait de mieux contrôler le pouvoir, deviendrai une faiblesse. Défaire le lien entre l'objet et l'individu devient très difficile, car une fois scellé, il ne pourra être défait qu'aux prix de grand effort et peut-être, de la mort.

De plus, si un être venait à être lier par les sept chakras à un autre, ce qui ne peut être fait qu'une seule et unique fois, une guerre d'esprit se fera, l'esprit le plus fort prendra alors possession des deux corps. Il pourra choisir d'un utilisé qu'un en alimentant par les chakras assez d'énergie pour garder l'autre en vie. Car si l'un meurt, les deux perdront la vie.

Toutefois, la dissociation des chakras est la seconde face de ce pouvoir. D'un contact ou d'un choc suffisent, pour que le chakras soit temporairement dissocié ou déséquilibrer. Ainsi prit au piège, pour un temps, l'être touché se verra troublé de manière étrangement variée. Si le choc de dissociation à lieu : 

1°Sur le sommet du crâne, c'est « Sahasrara » la pensée, le chakras des pensées qui est perturbé. Ainsi, le «  Je sais » de la connaissance devient trouble.
2°Sur le front, c'est le troisième œil «  Ajna » la lumière, le «  Je vois » qui est la perception de ce qui n'est pas visible, le sixième sens, l'instinct, qui se voit détraquer.
3°Sur la gorge, « Vishuddha » l'éther, juste dans le creux du cou, entre la pomme d'Adam et la fosse jugulaire, qui est le «  Je parle », la communication, l’expression de soi et des responsabilités, qui serra touché.
4°Sur le milieu de la poitrine au niveau du cœur, « Anahata » l'air, «  J'aime », qui est le médiateur entre l'esprit et la matière, les émotions telles que l'amour et la sympathie seront bouleversés.
5°Sur le plexus solaire, juste au-dessus du nombril, «  Manipura » le feu, qui est le «  Je peux » se manifestant par l'énergie intérieur, se verra touché d'un déséquilibre.
6° En dessous du nombril, «  Svadhisthana » l'eau, qui est le «  Je me sens » relié au désir de la chair et au domaine de la vie agréable, sera déboussolé.
7° Juste à la base de l'épine et accessible par le bas du dos, « Muladhara » la terre, est le «  J'ai » représentant la force physique et la vitalité, se verront perturbés.

De plus, aucun trouble ne pourra être définitif. Les chakras se remettent en place d'eux même, le trouble serra uniquement dépendant de l'être touché, tout comme la durée de ceux-ci. Pourtant, si un être directement lié à un élément qui incombe un chakras, si celui-ci vient être a déboussolé, son pouvoir lié à l'élément sera plus difficile à contrôler durant un temps, qui ne dépendra que de l'individu et de son esprit.

Tant qu'Eva n'usera pas son pouvoir avec son véritable corps, ce dernier ne sera jamais à son apogée. Les effets seront plus faciles à être dissipés, mais si c'est depuis son corps d'origine, alors les scellements peuvent être définitif.
Caractère


Aussi surprenant que cela puisse l'être, la créature possède un caractère taciturne. Son corps originel la pousse à ne pas essayer d'avoir des liens avec les autres. A défaut de pouvoir être facilement approchée, elle se contente de se satisfaire de la solitude. Tant que personne ne vient la déranger, elle se contentera du calme de sa solitude.

Bien que si quelqu'un vient l'interpeller, peu importe pourquoi cela est, elle se contentera de faire des signes des mains pour s'exprimer, refusant d'user de sa vois difforme par son aspect et surtout, ne voulant pas d'avantage rendre son apparence plus repoussante. En effet, son physique lui pose un complexe redoutable, et qui ne le serai pas dans son cas ?  De ce fait, elle préfère évitée d'être vu, allant même jusqu'à se cacher sous des capes ou des habits qui ne peuvent laisser deviner son apparence. Car ce n'est qu'une fois qu'elle est derrière un masque, qu'elle se sent hors de danger.

Alors que dans le corps de la belle, Eva n'a plus peur. Personne n'a à la juger sur son physique, ce dernier est parfait. Alors elle se laisse à être elle même. Dévoilant sa nature capricieuse et joueuse, la créature osera alors poser des questions et raconter des blagues. Elle ne craindra plus que de ne pas être vue.

Comme si elle devenait une autre personne, Eva se montrera parfois polie, un peu vieux jeu sur certaine chose, mais très courtoise. Bien trop pour un démon, mais n'oublier pas, qu'elle a déjà volé un corps, aussi elle ne se fera pas priée pour prendre une vie. Même si elle peut se passer de faire du mal, elle ne le fera pas pour autant, car son coté cruel ressort mieux quand elle peut se montrer. Après tout, être désiré donne plus de droit sur ses actions.

Pourtant, malgré la frivolité dont elle fera preuve, Eva se montrera parfois taciturne en se plongeant dans ses pensées. Sa longue vie lui à apprit à s'adapter, même si ce n'est pas toujours évident et parfois il vaut mieux garder le silence plutôt que d'agir bêtement.

Ainsi, la démone pourra se montrer très stricte sur certain point. Elle ne tolérera pas de voir un démon agir de manière déshonorante. Un être des enfers se doit d'être digne et toujours profiter des autres, même elle tient à cette règle, comme à beaucoup d'autre. Tel que le fait de ne laisser personne toucher le beau corps, car elle y voue presque un culte.

De plus, si les choses sembles soudainement la dépasser, elle s'enferma pour forger. Sa passion, son seul amour jusqu'ici, créer des armes, les façonner à la perfection jusqu'à placer des pierres précieuses d'une rareté inouïe. Car c'est en là son plus grand talent, apprit au cours de sa longue vie, forger en est devenu un art à ses yeux.

Physique


Décrire une beauté, vous croyez que ce que vous voyez est l'originelle ? Alors sachez cela, l'être derrière ce doux visage, celui qui dirige ce corps de rêve, n'est en rien beau. Son apparence est si hideuse qu'elle-même se cache pour ne pas voir son visage cauchemardesque. Alors accrochez vous…

La bête :
Un corps féminin qui n'en n'a que de nom, car la maigreur ne laisse place qu'a des formes osseuses. Dire qu'elle possède même des muscles semble irréelle. Toutefois, elle en possède bel et bien et ces derniers, bien qu'ils semblent sous développé, sont suffisamment fort pour briser un cou. Ne vous fiez donc pas au apparence, même si sa peau est si claire que ses veines marbres son corps squelettique.

Si nous pouvions nous arrêter là, cela serait encore plus simple. Hors, cette chose immonde mesure deux mètres douze de haut, un véritable géant tout séché, car hélas elle ne pèse que 55 kg, soit un véritable squelette. Elle n'a d'ailleurs pas de poitrine, ni même quelque chose qui ressemble à la moindre forme pouvant l'approcher à un humain. Ses doigts sont incroyablement long, même sa tête semble avoir été étirée avec le reste de son corps.

Seulement ses ailes semblent avoir été épargnées, car elle en possède trois paires de tailles décroissantes. Les plus impressionnantes se trouvent attacher juste entre ses omoplates et elles sont deux fois plus grande qu'elle. Ce qui est peu pratique pour se promener. La second paire, se tenant aux cotes les plus basse de la cage thoracique, sont deux fois plus petites. La dernière paire qui aurait peu simplement être un mal formation par leur taille ridicule d'un petit mètre, sont attachée à son bassin. Une disposition qui lui permet de faire du vol sur place avec une aisance sans nom, tout comme de prendre des virage particulièrement complexe, si toutefois elle prenait la peine de voler.

Dans les attributs démoniaques, il y aussi ses cornes, qui vont de paire avec le reste hélas. Trois paires, tout comme les ailes, deux minuscules sur sont front qui n'ont même pas la même taille. Deux plus grande se trouvant juste à la pouce des cheveux, marquant ainsi la séparation entre le crâne et la chevelure d'un noir ébène qui est tressée dans son dos. Les cornes, quand à elles ne mesurent pas plus de dix centimètres et elles ont décidée de se tordre comme celle d'un bouc. La dernière paire se situe plus sur le sommet du crâne, donnant un air de taureau. Le tout aurai peut offrir un mélange surprenant et gracieux, mais il n'en est rien. De plus, sa queue a peine couverte de peau sur l’extrémité offre un étrange spectacle rougeoyant et bleuté où les veines ne sont que trop visible sur les muscles trop fins.Seul ses cheveux semblent être correcte, car même ses yeux sont complètement noir, offrant une dernière note d'horreur avec des canines trop longues.

Vous étiez prévenu, cette chose n'est en rien belle. Une maladie la ronge, car bien sur que même face à certaine maladie tel que virus, bactérie ou autre un démon peut sans mal y faire face, mais quand la génétique décide de changer la donne, rien ne va plus. Cette dernière est touchée par un mal que les humaines nommèrent Syndrome de Marfan.

La belle:
Pourtant, le corps qu'elle pavane est, quand à lui, son parfait opposé. Il est déjà à la bonne taille, soit un mètre soixante douze pour un parfait cinquante sept kilo. Aucun muscles trop voyant ou peau triée sur les os. Rien de dérangeant, si ce n'est une poitrine généreuse et rebondie qui donnerait des rêves lubrique à n'importe qui !

En effet, la belle possède sans l'ombre d'un doute une silhouette avantageuse et facilement admirative. Une taille fine avec un fessier ferme et de longues jambes qui ajoute une pointe très délicieuse. D'autant que sa peau est d'une blancheur parfaite, juste assez colorée pour qu'aucune veine ne soit visible. Pas la moindre cicatrice disgracieuse ou grain de beauté. Même ses lèvres semblent parfaitement charnue pour des baisers interminablement bon. Légèrement rougie sans artifice, qui ne voudraient pas les goûter ?

Ses yeux, deux perles violettes à la couleur prenante et exotique qui ressortent entre ses mèches d'argent presque blanc. Quelque reflet peu commun dans une coiffure extravertie par une tresse du coté gauche qui forme un cercle, et de l'autre coté la totale liberté agrémentée d'une lis. Seul une frange maladroitement coupée vient devant son front.

Toutefois, vous n'aurez besoin d'aucune imagination pour savourer d'un regard sa beauté, car elle se promène généralement en petite tenue. Une nuisette pour toute robe alors que des gants viennent couvrir ses avant bras en ses mains. Des chaussures à talons et des bandages sur le bras droit et la jambe droite, cachant ainsi un peu sa peau. Si elle trouve qu'il fait froid, elle mettre une veste longe, mais sinon elle porte parfois une robe. Sans doute pour convenir aux conventions exigées par certain lieu.


Histoire


Le bruit. C'est la première chose qui attira Eva à sortir de la maison de son père adoptif. Elle ne savait pas depuis combien de temps ni d'où provenait se bruit régulier du métal frappé. Cela l'intriguait, comme si quelque chose en elle lui disait d'aller voir, de marcher vers sa destiné. Aussi, elle ne traîna même pas en chemin, bien que dévisagée sur le chemin, elle finit par trouver d'où provenait un tel son. Si mélodieux, si unique et incroyablement beau à ses oreilles.

En d'autre circonstance, Eva n'aurait pas ceux quitter la maison pour courir en rue, se retrouvant ainsi face à la réalité de son apparence difforme. Trop grande, trop mince, elle n'était pas belle, elle le savait, même si son père disait le contraire. Pourtant il l'avait trouvé dans la rue, abandonnée par ses parents alors qu'elle avait quatre ans. Alors bien sûr, elle savait qu'elle était laide et que son père adoptif avait des goûts étrange.

Pourtant, face au flamme qui avalait le métal pour lui donner une couleur rouge vive, Eva oubliait à quel point son apparence la dérangeait. Les regards des autres ne comptaient plus, seul le rouge modelable. La précision et la force brute des coups qui dévoilaient un charme peu commun qui hypnotisa la créature. Elle resta là durant toute la journée et quand son tuteur la vit en pleine rue, il eut du mal à y croire. Que faisait-elle là ? En découvrant se qu'elle fixait avec tant d'admiration et de passion, il pensa d'abord au démon qui forgeait, avant de comprendre que c'était bien plus que ça. Elle dévorait du regard le travail, l'art qui donnait forme à un bout d'acier.

Les jours qui suivirent, elle revient, fixant silencieusement, jusqu'à moment où le forgeron lui tendit le marteau. La créature hideuse crue rêver et elle ne peut s'empêcher de prendre l'outil. Son cœur se mit à battre si fort, qu'elle pensait qu'il allait exploser, mais il n'en fit rien. Elle découvrit pas à pas le métier qui allait a jamais changer le vision des enfers sur elle.

Les années passèrent et bien vite elle prit l'habitude de recouvrir de plusieurs bandages son corps, donnant un semblant de forme à son apparence tout en cachant le tout sous des habits trop large, trompant ainsi un peu son physique et son propre reflet. Pourtant, une fois seule dans sa forge, elle ne prête plus attention qu'à une chose, donner vie au métal. Le faire chanter en le modelant. Lui donner une forme précise, recommençant encore et encore en cherchant la technique qui lui permettrait de forger une épée digne de ce nom. Cela lui prend des jours, des nuits, des semaines et quand enfin elle a fini. Elle recommence une autre lame, ne cessant que pour dormir un peu et manger. Sa vie devient le marteau qui frappe. Son souffle est la fumée que produit la forge. Son âme est la forme que prend l'acier.

Plongée dans cette solitude qui lui convient, elle parvient à réfléchir, méditer longtemps sur ce dont qu'elle ne connaît pas encore à déjà plus de trente ans. Ce n'était pas si surprenant, étant donné que son pouvoir touche directement les autres et non simplement une émanation de magie comme d'autre. Toutefois cela l'intriguait beaucoup et quand elle en discuta avec son père adoptif, ce dernier se contenta de sourire. Il allait la laisser chercher, apprendre progressivement. Elle avait le temps, mais Eva ne le voyait pas ainsi. Pour elle, découvrir ce don était comme se découvrir elle même.

Alors qu'elle préparait différent métaux pour être forgé, un démon plus jeune vient la voir. Demandant, exigeant d'elle, une dague. C'était culotté, mais elle accepta avant de se mettre au travail, le jeune se moqua d'elle en la voyant ne pas maîtriser le feu, comme cela aurait paru être une chose évidente pour un démon forgeron. Ce fut en se levant pour le toiser de sa taille gargantuesque, qu'elle remarqua un détail, un équilibre qu'elle n'avait jusqu'à lors peu voir. D'une de ses mains difformes, elle donna un petit cou sur le front du jeune démon qui se moqua d'elle une nouvelle fois. Hors le jeune démon venait de voir son Ajna, le troisième œil, touché par un pouvoir qui n'était pas contrôler.

Il revient le lendemain, hurlant qu'elle l'avait brisé, détruit. Eva le fixa silencieusement comme toujours alors que le jeune mâle s’exclamait de plus belle face au stoïcisme de la géante. Elle ne comprit que quand quelqu'un s'approcha et que le démon ne remarqua rien, comme si son instinct ne fonctionnait plus.  Il tenta de lui sauter dessus, mais celui qui venait n'était autre que le père adoptif et il retient l'idiot avant de demander ce qu'il s'était passé. Eva lui expliqua alors et elle comprit que son don, son pouvoir qu'elle cherchait tant, était si particulier qu'elle ne pouvait en apprendre d'avantage par son entourage. Elle due chercher dans des livres, ses doigts maladroits n'avaient pas l'habitude d'une telle tâche, d'une telle complexité a manipuler des objets si fragiles.

Puis, vient le jour où elle découvrit le mot «  Chakras ». Sa signification ne lui semblait pas claire, mais avec le temps, avec la patience et sa détermination, elle découvrit ce qu'elle avait fait au démon. Elle apprit avec l'aide de son tuteur à utiliser cette particularité. Et il fut le premier à être liée à une de ses lames et le premier à en mourir.

Cela arriva, comme cela devait arriver. Quand un conflit survient, il brandit l'épée, si arrogant de pouvoir la couvrir d'acide sans la faire fondre. De pouvoir ainsi blesser avec tant d'aisance. Et ce fut cette arrogance qui lui coûta la vie. L'épée se brisa et son âme avec, si celle-ci existait, puis il mourut.

Ainsi face à l'équilibre, elle chercha alors a briser un lien fait, mais pour cela elle devait trouver quelqu'un qui accepterait de se retrouver avec un tel artefact, un tel sort. Cela ne fut en fait pas bien compliqué, car le jeune démon vit tout. Il réclama une même arme, liée aussi à son pouvoir, malgré les risques. Eva le fit. Elle tira le fils et le place pour un temps, exigent qu'il reste sous sa surveillance pour savoir si le lien allait s'estomper. Et il le fit, le lien se brisa après deux jours à peine. Elle recommença, comme elle l'avait fait avec son père, mais cette fois, elle le scella et là, il était temps de voir si elle pouvait le séparer.

Une main posée sur le jeune démon, l'autre sur l'arme, elle vit le lien, tel en un fil opaque et tangible, mais elle ne pouvait lâcher aucun des deux pour le toucher, car il s'effaçait de sa vue. Aussi elle tenta, cherchant comment son pouvoir devait s'activer, pour parvenir à briser le lien. Quand elle arriva a tirer sur le fils, le jeune démon hurla d'une douleur impossible. Elle continua, arrachant doucement ce fils qui fini par céder. Le mâle était libre de son arme. Elle le relia, jugeant pourtant trop dangereux, mais il ne le voyait pas ainsi.

Bien vite, la rumeur sur ce don étrange se répandu, elle accepta d'en fabriquer, mais en échange ses clients devinrent ses cobayes. Jusqu'à ce qu'elle parvienne à utiliser son pouvoir, liant et déliant des êtres entre eux, examinant les effets et la dangerosité de la chose. Ce petit jeu dura plus de trente ans.

Puis le temps passa, jusqu'au jour où tout bascula. Elle avait fait sa fortune et elle comptait bien avoir toujours sur elle une épée, qui ne lui était pas liée, à quoi bon ? Elle portait la seule chose de valeur qu'elle avait, l'or, celui-ci fut fondu et forgé en une armure épaisse qui lui remplaça les couches d'habits. Elle la cachait d'une cape ou d'un manteau, mais jamais elle ne quitta l'or sauf pour forger. C'était sa vie, sa passion, si bien qu'elle remplaça des parties de son armure d'or, par un métal qu'elle nomma Hevaline. Un acier qui mieux que tous les autres se liait à la perfection avec les chakras. Un mélange si complexe qu'elle ne peu en fabriquer que pour forger trois épées.

Ce jour si sombre où tous suivirent leur chef, leur roi. Pour arriver sur la terre. Le temps passa, elle quitta enfin les enfers, pour arriver dans un monde dont elle ne savait. Dont elle découvrit que les êtres, face à ce qu'elle était, perdait la raison dans la peur.

Désemparée par son sort, désemparée de n'avoir peu que regarder les combats. Elle se réfugia dans un cimetière, trouva un tombeau et s'y logea. Quelque part à Mauricie, dont elle ne connaissait pas le nom. Cachée dans la nuit, personne ne savait où la créature se trouvait. Elle trouva pour nourriture quelques animaux, parfois un passant humain qui venait se perdre entre les tombes. Une longue vie bien sombre. Loin de sa forge elle n'éprouvait plus rien à part un vide immense.

Enfin, un jour, deux ans après son arrivée, elle la vit. Une jeune démone à la beauté sans pareille. Gracieuse créature qui suivait un humain vaguement beau. Sans doute voulait-elle le prendre comme esclave ? Ou peut-être en faire son repas, comme le faisait Eva de temps à autre ?

Pourtant, face aux yeux perplexe de la gigantesque être, elle admira une scène qui aurait peu figurer dans bien des films au bruitage sonore extrêmes et à l'histoire décousue, un vrai porno. Et ce fut pour Eva le coup de foudre, elle voulait ce corps. Ignorant si elle pouvait l'avoir, elle attendit sagement que le mortel parte avant de se glisser hors de sa cachette. La jeune démone cria de peur avant de voir l'immense chose la piéger de ses ailes. Eva toucha le crâne de la belle avant de toucher le sien, de son autre main elle touchait déjà le front avant de le relier au sien. D'une rapidité et d'une aisance surprenante, elle tira les sept fils et les lia à elle-même.

La belle ferma les yeux avant de s'effondre et Eva peina d'attraper le corps avant d'elle même sombre dans une guerre sans merci. Ces nombreuses années affrontèrent une démone d'à peine un siècle qui se défendit avec la rage de mille lionnes, mais malheureusement pour elle, Eva savait où frapper. Où attaquer pour briser morceau par morceau la créature sublime qui avant se nommait Aliva.

Quand le calme revient, que les énergies se mélangèrent avant de s'équilibrer. Eva se retrouva à ouvrir les yeux dans deux corps. Impossible à gérer au début, l'un agissait l'autre ne voulait pas. Un véritable calvaire avant de parvenir à mettre en veille l'un des deux. Elle décida de cacher son corps originel avant de prendre une pièce en or de son armure. Un mal nécessaire, mais dans un corps si beau, elle se devait d'avoir enfin une maison. Une forge, sa demeure.

Perdu dans la forêt, elle fit bâtir son nouvel habitat. Un manoir, une forge dans un pavillon, et dans le sous-sol, un coffre fort qui ne pouvait s'ouvrir que de l'intérieure, destiné a contenir son corps originel. Elle ne pouvait le voir, mais elle n'osait imaginer ce qui l'attendait si il venait à être blessé. Piquée par la curiosité, elle coupa à peine le bras, que la blessure se refléta sur la belle. Sa crainte était fondée, mais aussi, la diminution de son pouvoir. Elle parvenait à faire des liens, mais ils ne duraient plus qu'un temps entre deux êtres vivants. Il lui était impossible de lier fils entre deux êtres. Cela était à jamais condamné avec son être. Pas plus mal enfin de compte.

Toujours été-t-il qu'elle resta encore un temps, apprenant à manipuler son être avant de décider de se montrer.

Un peu de vous


Code du réglement : 69
Âge : Presque 22 ans
Un peu plus de vous : DC

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Dim 21 Jan - 23:52
Re bienvenu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démone
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Mer 24 Jan - 22:25
Merci à toi Esthiel.

J'annonce avoir fini ma fiche. A vous le staff!~♥️

_________________


La voix d'Eva


Chakras:
1°Sur le sommet du crâne, la pensée, de la connaissance
2°Sur le front, c'est le troisième œil ,  l'instinct,
3°Sur la gorge,  la communication, l’expression de soi et des responsabilités,
4°Sur le milieu de la poitrine au niveau du cœur, , les émotions telles que l'amour et la sympathie
5°Sur le plexus solaire, l'énergie intérieur
6° En dessous du nombril, au désir de la chair et au domaine de la vie agréable
7° Juste à la base de l'épine, la force physique et la vitalité

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Demi-démone par modification génétique
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Mer 24 Jan - 23:22
re bienvenuuuue, très joli vava !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démone
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Jeu 25 Jan - 11:23
Merci ~ J'avoue que j'aime bien le tien aussi x)

_________________


La voix d'Eva


Chakras:
1°Sur le sommet du crâne, la pensée, de la connaissance
2°Sur le front, c'est le troisième œil ,  l'instinct,
3°Sur la gorge,  la communication, l’expression de soi et des responsabilités,
4°Sur le milieu de la poitrine au niveau du cœur, , les émotions telles que l'amour et la sympathie
5°Sur le plexus solaire, l'énergie intérieur
6° En dessous du nombril, au désir de la chair et au domaine de la vie agréable
7° Juste à la base de l'épine, la force physique et la vitalité

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Jeu 25 Jan - 11:27
Bonjour!

Ta fiche est en passe d'être validée, la seule chose qui serait à corriger serait ton âge. 2500 ans c'est beaucoup trop, sachant que les généraux ont extraits les démons/Lycans etc. des entrailles de la terre il y a 500 ans.

Je te laisse corriger ceci et je validerais ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démone
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Jeu 25 Jan - 19:33
Changement et détail apporté comme expliqué sur le discord.

_________________


La voix d'Eva


Chakras:
1°Sur le sommet du crâne, la pensée, de la connaissance
2°Sur le front, c'est le troisième œil ,  l'instinct,
3°Sur la gorge,  la communication, l’expression de soi et des responsabilités,
4°Sur le milieu de la poitrine au niveau du cœur, , les émotions telles que l'amour et la sympathie
5°Sur le plexus solaire, l'énergie intérieur
6° En dessous du nombril, au désir de la chair et au domaine de la vie agréable
7° Juste à la base de l'épine, la force physique et la vitalité

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T] Jeu 25 Jan - 20:01


Validation

Félicitation, tu es validée. Tu fais partie du groupe Sadiques.. Maîtres.

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Eve ou Eva? [T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Maîtres