Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Esclaves

Le petit serpent Yona [Terminé]
Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Hybride serpent Indigo
MessageSujet: Le petit serpent Yona [Terminé] Mar 2 Jan - 15:32
Yona
ft Enomoto Takane de Kagerou Project

Âge : 22 ans
Orientation sexuelle : A découvrir
Race : Hybride ( Serpent Indigo)
Groupe : Esclave
Pouvoir : Les caractéristiques d'un serpent, ce qui veut dire, une vision thermique lui permettant de percevoir la chaleur, en plus d'une vue parfaitement humaine. Une perception olfactive plus aiguisée permettant de sentir les hormones basiques tel que la peur, le stress, l’excitation, bien sur cela ne peut-être efficace que si elle use de sa langue reptilienne. De plus, sa souplesse reptilienne qui est facilement caractérisée par une flexibilité accrue et à peine hors-norme.  Sans oublier un acide gastrique plus fort que chez les humains et une régénérescence naturellement plus élevées, mais tout de même très limité par rapport aux lézards.
Pour ce qui est du serpent indigo en lui-même, il ne s'agit que d'une immunité totale aux venins.
Caractère


Admirez la beauté fugace de cet être à la durée de vie... normal. En effet Yona est sans aucun doute une belle femme et pas seulement de corps, nous verrons son physique plus tard.

Commençons par parler de son sourire qui en dit aussi long que peu. Certes, elle semble n'être que joie de vivre, bonne humeur et douceur, mais ce n'est en rien la vérité. Autant elle peut sourire en saluant une personne, autant elle pourrait prendre une vie avec la même expression. Ce qui va s'en dire, est troublant. Toutefois, ce n'est en rien une grave erreur que d'être leurré par la douceur de cette beauté. La plus part du temps, elle se contentera d'être aussi douce qu'elle en a l'air, aussi vous ne risquerez rien.

Pourtant, bien que polie et si expressivement inoffensive, elle peut se montrer incroyablement arrogante. Après tout, elle est un serpent et un sur-prédateur de son espèce. Alors quoi de plus normal que d'avoir une confiance hors-norme et une tendance à prendre la grosse tête. Non pas qu'elle aime se venter, mais elle n'hésitera pas à faire peur si besoin, même si cela veut dire dévoiler son vrai visage et montrer les crocs.

Derrière la douce et somptueuse créature, se cache un serpent dévoreur des serpents. Ce n'est pas du cannibalisme, mais bien de la prédation de son espèce. Et autant dire qu'un cobra ne fera pas le poid face à cet Indigo. Elle est capable de survivre à n'importe quel poison reptilien, et même les plus mortels ne lui feront rien. Cette immunité n'arrange en rien son caractère et bien que cela soit peu connu, elle en profitera. Se faire passer pour souffrante et leurrer ses ennemis, rien de plus amusant pour une si bonne joueuse de comédie.

Pourtant, Yona reste après tout une femme. Être dans l'ombre est une chose, mais elle aime par dessus tout ce qui est beau et typiquement destiné aux dames. Diamants et beaux bijoux, robes de soies ou parures incroyablement exubérantes, bref, tout ce qu'une dame peut aimer dans le luxe irrationnel. Soit, une vrai diva qui ne se priverait de rien si son porte feuille pouvait le lui permettre. Ainsi, elle se laisserait bien tenter par une ou deux choses de valeur, mais vous ne pourrez j'aimais acheter son cœur de la sorte. Elle peut bien sur vous laisser le croire, mais méfiez-vous, elle n'est pas si facile.  

De plus, autant elle peut sembler douce, autant elle le serra si son cœur se met a battre pour une personne. Et bien qu'elle semble facilement attachante par son attitude très tactile, elle ne l'est en rien. Une personne peut bien être utilisée durant un moment avant qu'elle n'aille vers une autre. Et cela peu durer longtemps, il s'avère qui si elle tombe amoureuse, elle ne jouera pas la comédie. Ses attentions se révéleront aussi vrai de façade que de fond. Elle ne pourra s'empêcher de se dévoiler naturellement.

Ainsi la redoutable prédatrice peut devenir aussi douce qu'un agneau et aussi protectrice qu'une lionne. Elle ne laissera personne toucher à l'objet de son affection. Autant dire que se sera d'avantage de l'obsession que purement de l'amour, mais c'est sans aucun doute ce qui s'y rapprochera le plus. Peut-être qu'elle comprendra même ce qu'est l'amour ?

Physique


Douce, douce créature que voilà. D'un corps à la silhouette parfaitement humaine, comme si en rien elle n'était plus serpent que vous et moi. Cette sublime, trop sublime créature possède sans l'ombre d'un doute, tout d'un dangereux prédateur.

De ses yeux bleus azure elle voit le monde. Toutefois, elle le perçoit d'avantage grâce aux fossettes thermiques qui sont cachées par une fine membrane de peau juste sous ses yeux à la base de son nez. Il faut avoir les yeux dessus et peut-être même que ce n'est qu'en touchant la peau, que l’absence d'os à cette partie précise permet de dévoiler le mystère. Un détail qui peu sembler futile et pourtant, c'est grâce à cela qu'elle Voit. Avec un grand «  V » , car ce n'est pas juste une vision des yeux, mais une vision de la chaleur. Une perception des plus différentes qui lui permet de voir ce qui ne peut l'être en temps normal.

Aussi, il faudra un regard avisé pour remarque que ses pupilles ne sont pas ronde, telle celles d'un humain. Elles sont de forme plus oblong, ce qui hélas ne marque pas d'avantage son aspect reptilien.  Un petit détail, rien de plus, car les écailles présentes sur ses joues ne laissent place à aucun doute. Parfaitement symétrique et d'une couleur assez claire d'un bleu pâle, leurs surfaces lisses et douces se prolonge dans le cou vers la nuque pour couvrir entièrement le dos avant de se poursuivre sur l'arrière des membres pour n'être plus qu'une fine ligne à mi-chemin. . Autant dire que cela est relativement assez visible et bien que lisse, cela est tout de même une redoutable carapace face aux objets pointus.

Toutefois, le détail qui surprend, n'est sans aucun doute sa langue. En effet cette dernière est aussi fourchue que n'importe quel autre reptile et toute aussi longue. Elle peu d'ailleurs, la cacher sans difficulté, mais cette particularité lui donne un léger sifflement dans les paroles. Une particularité qui ne se cache pas facilement et qui dévoile un peu plus de sa nature moins humaine.

Peut-être est-ce pour cacher ses écailles que la créature porte sans cesse des vêtements qui couvrent ses bras. Car hélas, si les écailles se devaient être plus discrète au niveau de ses jambes, cela ne l'est que moins sur ses membres supérieurs. Le moindre mouvement fait briller d'un éclat sombre sa peau reptilienne et attire ainsi le regard. Autant dire que niveau pratique, cela ne l'est pas vraiment. Alors que sur ses jambes, un tel reflet dans ses écailles n'est pas gênant. Après tout, si on regarde ses jambes, autant en profiter au maximum. C'est une logique qu'elle adore et qu'elle met en pratique en portant toujours des jupes courtes qui ne doivent jamais arriver plus bas que la mi-cuisse.  Alors que ses hauts sont toujours un peu trop grands, si ce n'est pas carrément assez grand pour cacher la jupe.

N'oublions pas, elle possède des cheveux d'un bleu assez claire, mais bien plus foncé que ses écailles et ses yeux. Ils ne sont pas très long, bien qu'ils lui arrivent en dessus de ses omoplates. La créature aime les attacher de sorte qu'ils forment deux couettes hautes vers l'arrière de la tête, bien que parfois ce soit juste sur le coté. Une frange irrégulière, presque grossière vient piquer ses yeux, les dissimulant si elle baisse un peu le visage.


Histoire


-Démerde toi!
Ce fut sans aucun doute, des paroles bien tranchante, dite avec toute la rage qu'il pouvait exister en ce monde. Crachées avec mépris et rancune sans laisser place à une seule parole d'excuse ou à la moindre compréhension.

Aucune pitié.
Aucun regret.

Deux mots qui disent tout.
Deux mots qui détruisent tout.

Ainsi bousculée loin de tout ce qu'elle avait cru connaître, Yona se retrouva propulsé dans ce qu'il pouvait lui arriver de pire. Elle resta longtemps silencieuse et immobile face à l'incompréhension des dernières minutes. Elle hésita encore un moment avant de poser une main trempée, par la pluie qui battait, sur la porte en bois et verre qui la séparait de ce qu'elle avait cru être sa famille. Le souffle retenu elle ne trouva pas la force de tourner la poignée pour entrer, comme si cela lui était interdit, comme si rentrer dans la demeure en pleurant était la dernière chose qu'elle ferait.

Pourtant, elle savait.
Pourtant, elle comprenait.

Au fond, cela devait bien arriver un jour ou l'autre. Elle l'avait apprit bien avant, cette drôle de vérité qui entourait sa personne, mais de là à se retrouver jeter sur le bas de la porte avec pour toute affaire deux habits et un peu de monnaie. Cela aurait peu être pire, mais il pleuvait et elle savait ce qui l'attendait. Elle savait comment ça allait tourner et face à ça, elle se mit à hurler. Elle ne voulait pas être un vulgaire jouet pour un maître sadique. Elle ne voulait pas être torturée et violée, car en rien cela ne pourrait jamais être de l'amour. Elle ne voulait pas de cet avenir qui était pourtant déjà décidé pour elle.

Yona se mit alors à frapper à la porte  tendit que sa gorge lui faisait mal tellement elle criait.

Personne n'allait ouvrir.
Personne ne l'aiderait.

La nuit était presque finie, pourtant elle était toujours là, les mains allant et venant chacune leur tour frapper sans force sur le bois. Elle n'avait plus assez d'énergie pour crier et à défaut de pouvoir faire autre chose, elle se tourna doucement. Laissant son corps épuisé s'appuyer contre la porte avant de s'asseoir. Pourquoi est-ce qu'elle c'était retrouvée là ?

Entonnement, elle ne le savait pas trop. Tout ce que la jeune femme savait, c'était qu'elle n'était pas la fille de ce couple qui avait toujours été pour elle, ses parents. Ce détail était survenu, alors qu'elle était descendue pour  aller aux toilettes. Cela remontait à plus de trois ans déjà, alors comment se faisait-il que ce n'était qu'à ses quinze ans que tout avait commencé à se dégrader, jusqu'à la jeter à la rue ? C'était peut-être exagéré, mais enfin de compte, quelle importance ? Cela allait arriver, si ce n'était pas quand elle avait quinze ans, mais dix huit, qu'est-ce que ça changeait ?

Pourquoi sa «  mère » avait-elle était si souvent agressive envers Yona ? La jeune femme ne voyait pas la jalousie et encore moins face à l'innocence et la beauté, qui ne pouvait être ni prise, ni « détruite ». Était-ce aussi idiot de haïr quelqu'un pour cela ? Outre la jalousie, il y avait ce mystère sur ses vrais parents, le fait de ne pas savoir, de ne pas comprendre ce que cette créature était.

D'abord, la femme avait tenté de l'empoisonner, mais cela n'avait pas marché. Le père de famille ne voulait pas voir la rage de son épouse, sous prétexte qu'il tenait trop à sa fille. Ce qui n'était en rien la vérité, il voulait surtout se débarrasser de sa femme pour pouvoir épouser son enfant adopté. De là, les tensions n'avaient fait que grandir et la rage avait fini par exploser en un moyen des moins drôle.

~☼~

Ainsi la jeune femme se retrouvait à la rue. Elle aurait peu vagabonder des jours, des semaines et même finir par se débrouiller seule, mais sa chance, cette chance de fuir, était déjà loin derrière elle. La pauvre enfant ignorait tout de cette famille, elle n'avait peu voir que ce qui lui avait été autorisé de voir. Et en restant là à insister pour  rentrer, elle avait perdu le temps et l'énergie nécessaire pour fuir.

Alors qu'elle s'endormait dans le froid du petit matin où les nuages se dissipaient doucement, un véhicule s'arrêta. Trop épuisée, elle ne se rendait pas compte du danger, du piège qui se fermait sur elle. Quand un des hommes l'attrapa, elle eut à peine le temps de sursauter qu'un violent coup la frappe en plein visage, la plongeant dans le néant. Tout aurait peu finir là et au combien cela aurait été plus facile et moins pénible…

En réalité, ce ne fut pas pénible. Loin de là. Dé qu'ils découvrirent ce qu'elle était, ce fut bien moins compliqué. Une hybride parfaite Drymarchon Couperi. Ce n'était pas un simple serpent, un vulgaire crotale ou un exotique serpent corail, mais bien un serpent prédateur de serpent. Un animal si puissant qu'il n'avait pas besoin de venin ou d'une agressivité digne d'un cobra. Ce serpent, celui qui avait les gènes mêles à une jeune femme très jolie, était celui d'un prédateur capable de résister aux poisons les plus mortels. Toutefois, ce n'était pas ce qui la rendait si «  exceptionnelle », en fait, ça les trafiquants d'esclaves, n'en avaient vraiment rien à balancer.

C'était la beauté innocente et fragile qui leur plaisait. Derrière l'hématome sur sa joue gauche, elle avait un visage délicat. Les écailles et la forme humaine donnaient un mélange parfaitement équilibrer. Enfant de famille convenable, elle avait été bien nourrie malgré, tout ce qu'elle avait peu subir. Pas de cicatrices, ni de marques dérangeantes. Des écailles à la couleur unique et captivante. Encore jeune et en même temps déjà femme, sans pour autant avoir perdu sa virginité.

Soit, un article parfait. Il n'était donc pas question de l’abîmer. Ce qui se fit sans le moindre mal, car la jeune femme semblait brusquement être résignée à son sort. Elle se montrait souriante et polie, mais il ne fallait pas pousser le bouchon trop loin, car malgré son doux aspect, elle avait la force d'un Boa. Et au combien elle pouvait rester calme des heures sans rien réclamer, au combien la déranger et l'ennuyer pour des futilités ne manquait pas de la rendre moins… agréable à vivre.

Aussi, malgré son doux aspect, elle ne fut qu'un article qui passa de vendeur en vendeur. Comme si le temps pouvait polir un peu plus le diamant. Personne ne voyait a quel point elle apprenait vite, elle se forgeait, s'adaptait face au situation. Rapidement, en à peine deux ans, elle trouva la technique. Gardant pour elle ses pensées, tout en se montrant claire et douce. Toujours cette douceur alors que certains la touchait ici et là pour vérifier qu'elle n'avait pas d'erreur, comme si elle n'était rien de plus qu'une poupée.

Elle aurait peu dire que sa vie fut désagréable durant cette période, mais étonnement… ce n'était pas le cas. Bien que parfois agressif ou brutal, personne ne lui fit le moindre mal, personne n'oublia de lui donner à manger ou tenter de l'empoisonner. Rien de mal, comme si elle était d'une valeur si importante qu'il ne fallait pas la mettre de mauvaise humeur ou la rendre malade. C'était si différent de sa « famille ». Plus agréable, plus vivable même. Elle n'avait pas besoin de se forcer, le jeu de l'esclave lui venait naturellement, comme si elle avait été créé pour ça et rien d'autre.

Par moment, elle se demandait même si un jour, quelqu'un finirait par l'adopter et la laisser vivre de cette ancienne manière. Et puis soudainement elle espérait que cela n'arrive jamais. Qu'on ne l'acheté pas, qu'on continue de la traiter comme un chien de bonne race qui valait beaucoup. Quelle était la différence entre elle et un animal ? N'en était-elle pas un ? Après tout, elle était là, avec des dizaine d'autre à attendre que le moment viendrait où peut-être quelqu'un voudrait d'elle.

Au fond, ce n'était pas si mal d'être esclave. Enfin, pour le moment.

Un peu de vous


Code du réglement : Code validé Cool
Âge : 21 ans, bientôt 22 =D ( ouai on me demande si souvent mon age que j'oublie que je vais Déjà sur mes 22 ans )
Un peu plus de vous : Appelez moi Ita!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Vampire
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Mar 2 Jan - 16:12
Bienvenue <3 Ton perso a l'air trop choupi et en même temps badass ! J'ai hâte d'en savoir plus ^^

_________________


♫ Maîtresse de BDSM & artiste raffinée : Estellise d'Alviane
Mon manoir à Ottawa
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Archange (Ange Pur)
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Mar 2 Jan - 17:32
Bienvenue à toi ! Very Happy
Par contre, pour la question du réglement, je pense qu'un(e) Admin se chargera de le préciser, mais en ce qui concerne la confirmation du réglement, il faut répondre à la question ! Cool
Sur ce, bonne chance pour ta fiche ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Lycan
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Mar 2 Jan - 20:01
Bienvenue parmis nous ^^

_________________
Grégoire parle en #00ccff
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Mar 2 Jan - 20:02
soit la bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Jeu 4 Jan - 22:55
Bienvenue sur DE :3

Ton personnage semble être bien singulier et cela lui donne un certain charme
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Hybride serpent Indigo
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Ven 5 Jan - 11:44
Merci à vous tous pour votre accueil.

Ma fiche n'est pas finie,je dois encore la corriger au niveau grammaire et tout et tout. Sauf que je suis un peu occupé ces jours si. Cela sera fait d'ici mercredi prochain. Voilà encore un peu de patience.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Ven 5 Jan - 13:21
On va faire passer le mot aux admins ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Hybride serpent Indigo
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Ven 12 Jan - 18:16
Voilà voilà~ J'ai fini ma relecture plutôt, car ce qui me retardait a été reporter. Je laisse donc à qui veut que je change un détail ou me valide, d'agir.

Merci d'avance.

Edit: Voilà changement demandé apporté.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé] Ven 12 Jan - 20:49


Validation

Félicitation, tu es validée. Tu fais partie du groupe Esclaves.

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le petit serpent Yona [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Esclaves