Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Maîtres

La mort vous tend les bras [Terminer]
Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démone
MessageSujet: La mort vous tend les bras [Terminer] Mar 5 Déc - 23:48


AVATAR

Amaryllis V. Thanos

« Vous pouvez terminer une guerre, nourrir la faim, guérir la maladie, mais vous ne pourrez pas arrêter la Mort. »

Avatar : Dark lux de League of legend
DC ou TC ? : Valia et Antinea
Âge : 738 Années
Orientation sexuelle : Le plaisir ne devrait pas avoir de frontières.
Race : Succube.
Groupe : Maîtresse - Fondatrice du Culte de la Mort. (Thanatosisme) - Fondatrice de l'oeuvre caritative "Enfants sans Famille."


Parlez donc un peu de vous

Code du réglement (répondez à la question): Validé Par Andrew
Âge : Majeur
J'ai signé le réglement : Oui
Une dernière volonté? : J'aime la vie. On en reparlera plus tard hein ?!


PHYSIQUE
Lorsque le manteau de la nuit enveloppe les terres d’Amérique du Nord, lorsque les parents mettent leurs enfants au lit et que ceux-ci dorment à point fermés, lorsque Adam et Eve se préparent à passer une soirée en tête à tête, lorsque certains travaillent, et que d’autres font la fête, une étrange silhouette sombre et violette vadrouille silencieusement dans les rues, proche des foyers, des enfants, des femmes et des hommes. Cette obscure lumière parmi les ombres est d’une petite taille (1M58) parfaitement proportionnée avec son poids (48kg). Ses formes voluptueuses et moelleuses donnent cette irrésistible envie d’y plonger sa truffe pour en déguster la douceur. A priori sans défauts, ce corps de nacre qui semble si parfait cache bien des secrets.

Une mignonne frimousse chaude légèrement angulaire termine ce corps démoniaque, au-dessus de son menton plat, deux lèvres pulpeuses teintés de violets recouvrent des dents blanches et décrivent un sourire charmeur. Au-dessus de son petit nez droit, reposent fièrement deux fines prunelles en amandes qui brillent d’une lueur violacée, d’étranges yeux qui semblent être empreint d’une énergie arcanique. Son regard, malléable selon ses envies, n’est pas une source de renseignement sur Amaryllis. En effet, tantôt vindicatif, tantôt stoïque, tantôt amical, tantôt duelliste et tantôt fuyant, on ne sait jamais vraiment à quoi s’en tenir avec la Cultiste qui change d’humeur comme elle change de sacrifices.

Et puis il y a ses cicatrices qu’elle ne cache pas particulièrement. Coups de poignards, coupures, griffures, morsures, marques de fouets et autres joyeusetés sont légions sur le corps de Thanos. Beaucoup pourraient se demandés comment elle fait pour survivre avec autant de blessures ? La réponse est qu’elle est capable d’utiliser l’énergie vitale des êtres-vivants pour se guérir et régénérer son corps. Aussi, d’une fois à l’autre, une cicatrice résorbée sera remplacée par une nouvelle qui sera elle aussi bientôt résorbée. Autour de son nombril, elle possède un bracelet en forme d’Ouroboros qui est un objet maudit offert pas sa mère, l’objet est bien entendu incruster dans son corps et il est impossible de le lui enlever.

Et parce qu’Amaryllis adore les petits fétiches, elle possède un piercing en forme d’infini au nombril et sa peau est marquée par plusieurs tatouages noirs. Le premier, sur son sternum entre ses deux seins, représente le symbole du Culte de Thanos, une main qui tient un crâne dans sa paume. Sur sa moelleuse et charnue fesse droite, il y a écrit à l’encre noir : Spank me. Enfin, des lignes qui semblent ne rien représenter de particuliers parcourent l’entièreté de son corps. Seuls ses pieds, ses mains et son visage sont absout de tatouages.

La Dame Noire demeure une incroyable séductrice, démarche chaloupée, formes moulées dans des robes courtes en dentelles, sous-vêtements en dentelles sexy, talons et porte-jarretelles composent sa garde-robe. Ses hanches sont amples, ses épaules étroites et ses mouvements sont souvent fait avec une grande amplitude.

Au niveau de sa condition physique, Amaryllis est assez sportive. Elle sait faire de la gymnastique, utilise quelques formes de danses aussi rythmées qu’érotiques, et pratique de temps à autre de la boxe avec ses zombies. Lorsqu’elle s’ennuie vraiment de trop, elle lui arrive aussi de faire des petits marathons avec ses esclaves, mais interdit de la dépassée, sinon des têtes tombent. Ce qui est le plus surprenant, c’est certainement la souplesse de la Cultiste qui pourrait être comparée à une poupée désarticulée.


CARACTERE
Vous êtes-vous déjà demandé si vous étiez seul dans votre tête ? Pour Amaryllis, c’est une constante réalité qui la corrompt depuis sa petite enfance. Non, elle n’est pas seule, la conscience de sa jumelle décédée à la naissance l’habite et la soumet. Trop petite pour se souvenir de sa malédiction qui la lie à sa jumelle, Amaryllis pense que la voix féminine qu’elle entend dans sa tête est la Mort, une sorte de puissante Déité qui a le pouvoir de choisir qui doit vivre, qui doit mourir et qui a le pouvoir de procurer l’immortalité. La conscience de sa Jumelle en profite allégrement et adopte ce rôle depuis très longtemps, si longtemps qu’elle en a presque oublié qu’elle n’est enfaite qu’une conscience qui survit dans un corps, et non pas la Mort.

Amaryllis n’a rien de particulièrement effrayant et n’est pas spécialement talentueuse dans un domaine précis. L’on pourrait même dire qu’elle n’est pas très intelligente, peut-être parfois très perspicace, mais bien souvent trop impulsive et émotive que pour s’arrêter et réfléchir. Si Thanos représente les bras, alors sa jumelle serait le cerveau. Pourtant cette conscience n’est pas vraiment apte à tenir ce rôle vu qu’elle n’est qu’une sorte de simulacre dans l’esprit de la Vivante, qui n’entend que quelques mots et jamais plus d’une phrase. La communication entre les deux jumelles est donc très réduite. Cependant, les ordres et les désires la Décharnée peuvent être communiqués avec un ou deux mots, il n’y a aucunement besoin d’être loquace pour ordonner une mort, une partie de jambe en l’air ou le recrutement d’une personne.

L’écoutante, Amaryllis, ainsi est son titre au sein du Culte vu qu’elle est le lien entre la Déesse de la Mort et la Vie, est pour ainsi dire impitoyable. Fanatisée depuis l’enfance par sa Jumelle démoniaque, la Dame croit dur comme fer que le monde est un cycle, lorsqu’une personne meurt quelque part, une personne né quelque part ailleurs pour restaurer le cycle. Elle n’éprouve donc aucun sentiment d’empathie pour les êtres-vivants qu’elle considère tous comme remplaçables, même elle est substituable.

Grandiloquente et excentrique, la Nécromancienne est une femme qui ne fait pas les choses à moitié. Ses entrées en scène sont toujours travaillées, la façon dont elle tue et dépose sa marque sur sa cible raide morte fait perpétuellement jaser les journalistes. Ses vêtements dénudés sont voyant et attirent l’attention, ses nombreux bijoux étincelants ne sont pas en reste et la tonalité de sa voix ne peut qu’attirer les oreilles curieuses. Et pourtant... Amaryllis demeure discrète et invisible, comme un esprit qui hanterait l’Amérique.

Lorsqu’on la connaît plus amplement, Amaryllis peut montrer un visage plus détendu et amical, teinté d’une étrange folie contrôlée, une joie de vivre que l’on ne soupçonne pas aux premiers abords. La Dame est indubitablement une joueuse malsaine et perverse qui aime se délecter de ses proies, de leurs sentiments, de leurs amours et de leurs peurs, de leurs désespoirs. Elle est aussi sadique qu’impitoyable et fait de la torture son passe-temps du week-end. Quelle jouissance que d’admirer la chair qui se décompose sous les puissants coups de griffes de ses zombies.

Malgré tout cela, Ama peut être une vraie petite romantique, bien que cela puisse être difficile à croire, la Faucheuse garde précieusement une vieille collection de Hentais et de Doujinshis dans sa tanière. Elle passe parfois son temps libre en cherchant de nouvelles trouvailles pour enrichir sa bibliothèque personnelle, et il est difficile de la voir en ville sans avoir de quoi s’abreuver de lectures. Ce qu’elle apprécie le plus dans les Hentais, ce n’est pas forcément le sexe, mais bien les relations amoureuses. Amaryllis est réellement une grande romantique, éprise d’amours et de sentiments, à sa façon.

Et puis que serait la vie sans jeux vidéo ? Son pseudo sur le net ? Angel of Madness. Amaryllis joue souvent en ligne avec des inconnus d’Amérique, parfois elle joue des Rpg, parfois des jeux de bastons. Ce qui compte, c’est que la Demoiselle possède une télévision et des consoles dans sa chambre. Il n’est pas non plus rare de la voir se promenée avec une console portable entre les doigts !

Si seulement la vie pouvait demeurer un grand terrain de jeux, dans lequel s'amuse la Zélote comme une petite fofolle ! En effet, tant qu'il lui reste plus de cinq gemmes rechargées, Amaryllis ne craint plus rien et profite de tout avec volupté, de la chair, du sang, du jeu et du danger. Néanmoins, lorsqu'elle possède moins de cinq gemmes encore actives, la femme se transforme en une sorte de vampire nocturne assoiffée de vitalités.


POUVOIR
Incrusté dans sa peau depuis qu’elle est bébé, un bracelet d’argent en forme d’Ouroboros, symbole de l’infini, entoure son nombril. Ce bijou provenant de sa mère ressort légèrement de sa peau, au toucher, l’on peut sentir le froid de l’argent du cercle et la chaleur de la vie d’Amaryllis. Cette argenterie n'est pas qu'un vieux souvenir, bien plus que ça, l'Ouroboros est un objet maudit qui lie la conscience de sa jumelle morte à elle pour l'éternité.

Thanos a elle-même taillé le bracelet pour créer dix emplacements d’une circonférence de deux centimètres, dans le but d’y incruster dix pierres précieuses de couleur rouge, un rouge profond et coruscant. Les rubis mystiques enferment dix puissances vitales. A la tête de l’Ouroboros, il reste un onzième emplacement vide, il est spécialement réservé pour sa mère, lorsque la Fondatrice aura retrouvé sa génitrice.

La nécromancie, pouvoir de la Faucheuse, lui permet d’utiliser cette puissance vitale pour invoquer les dix cadavres totalement obéissants qui sont enfermés dans son bijou. Elle peut se servir de ses zombies comme d’une arme et même contrôler leurs corps, de ce fait, des mains en décompositions peuvent très bien surgir du sol pour entraver quelque chose, surgir de l’air pour frapper. Ou tout simplement les laissés sous forme de cadavres.

Lorsqu’Amaryllis utilise ses esclaves, cela vide de leur énergie les gemmes qui doivent souvent être rechargées par le biais de sacrifices et rituels. La puissance des pierres précieuses peut notamment être utilisée par la Nécromancienne pour se guérir des blessures mortelles et régénérer son corps. Ses adeptes disent d’elle qu’elle est immortelle, alors qu’en fait, Amaryllis possède presque dix vies. Attention, par exemple si on lui coupe la tête, elle ne pourra pas se soigner. Si on lui poignarde le cœur, elle ne mourra pas si ses gemmes sont rechargées.

La Démone est aussi capable de relever les cadavres autour d’elle, de les transformés en zombie obéissants et sans peurs. Cependant, en fonction de l’énergie vitale contenue dans ses gemmes, le nombre de zombies qu’elle peut relever et contrôler est plus ou moins limités. Si elle perd le contrôle de ses décharnés, ceux-ci entrent dans une folie furieuse et font tout pour tuer celle qui a profané leur corps.


HISTOIRE
Cassandra Villienne, succube et habitante de l’Enfer de son état, donna malgré elle naissance à deux jumelles après avoir couché avec un démon. Quelques mois de gestations plus tard, la première née Amaryllis sortit du ventre de sa mère en pleine forme. Un beau bébé démon. Sa jumelle, quant à elle eut plus de mal à se séparée de sa mère, au contact de l’air, le bébé menaça aussitôt de ne pas être assez fort pour survivre. Aimant ses deux petites erreurs, se refusant de constater que les deux jumelles allaient être déjà séparées, Cassandra enferma la conscience de la seconde jumelle dans un bracelet maudit et lia celui-ci à Amaryllis. Si l’un des deux corps était trop faible pour survivre, peut-être que la conscience de la seconde pourrait survivre dans le corps de son ainée.

La mère ne désirait pas d’enfants, mais ne s’était pas résolue à tuer ses progénitures, cependant elle voulait se débarrasser de ce dernier bébé. Après avoir retrouvé son amant en Enfer, la succube déposa le bambin aux soins de son père, puis elle disparut en ne laissant qu'un avertissement et une gravure sur le collier incrusté dans la peau d’Amaryllis. Un V.

Les premiers jours, le démon s’occupa assez bien de l’enfant. Mais que voulez-vous, il avait bien d’autres priorités qu’une petite chose pleurante, et bien vite il abandonna Amaryllis pour reprendre sa vie de débauche et de luxure, oubliant l’avertissement et la menace de mort de Cassandra, qui planait au-dessus de sa tête comme l’épée de Damoclés. La toute petite gamine fut placée dans un orphelinat oublié, crasseux, infâme, tout ce qu’il y avait de plus terrible pour l’éducation d’enfants et de bébés. Après tout, il ne s’agissait que d’un bâtiment pour les rejetés et les oubliés et personne ne se souciait d’eux, si ce n’est une gentille démone qui donnait gratuitement de son temps pour tenir cette institution délabrée. Mais l’amour d’une femme n’était que bien peu de choses, face aux rires des démons supérieurs, face à leurs regards méprisants et à leurs cruautés.

Se sentant oubliée comme une vieille capote usagée sur un parking, Amaryllis avait six ans lorsqu’elle enjambait sa gouvernante sur le sol, morte tuée par des démons qui pensaient que ce lieu était une honte pour la caste. Livrée à elle-même, la petite chose perdue ne savait ni quoi faire ni où aller. C’est là qu’elle entendit pour la première fois la voix de sa jumelle, qui s’était véritablement réveillée avec comme pour première image le corps de la gouvernante. La conscience pensait être l’incarnation de la Mort. Tellement convaincue de ce qu’elle n’était pas, cette jumelle maléfique agissait comme un guide pour l’ainée, qui était totalement ébranlée par sa courte vie.

La conscience de sa jumelle lui ordonna d’utiliser l’énergie vitale des enfants pour réveiller l’adulte. Peur au ventre de ce qu’elle entendait, ne sachant pas comment réagir face à l’inconnu et n’ayant pas encore apprit les nuances entre le bien et le mal, Amaryllis s’exécuta pour la première fois. Son premier carnage. Huit enfants tués de ses petites mains, puis elle utilisa son pouvoir de Nécromancie pour la première fois sur eux et réveilla la Gouvernante d’entre les morts, subjuguée par ce miracle qu’elle venait d’accomplir. Elle pensait que ce don lui avait été donné par la voix qui résonnait dans sa tête.

Amaryllis survécut seule en Enfer, avec les ordres de la conscience de sa jumelle qui pensait être l’incarnation de la Mort. Facile lorsque l’on a son pouvoir. Son premier zombie lui permit de tuer d’autres personnes, de les utilisés pour voler à boire et à manger, puis se servir d’autres zombies pour encore tuer. Une chaîne sans fin. Tuer. Animer. Voler. Tuer. Pendant des années, de nombreuses années. Un fantôme. Personne ne connaissait l’existence d’Amaryllis, l’on pensait que les zombies étaient peut-être une maladie ou n’importe quoi, mais certainement pas l’œuvre d’une gamine.

C’est en Enfer qu’Amaryllis créa les dix gemmes pour son collier, des gemmes qui avaient étés spécialement enchantée pour elle, de la part d’un démon qui avait pour pouvoir de manipuler les propriétés des objets. En l’occurrence, permettre aux gemmes de contenir de l’énergie. Ce démon ne pouvait pas s’occuper de son jeune fils et la démone avait acceptée d’aider son enfant, en échange de ce don. C’était la première fois qu’elle ressentait de l’empathie pour une personne. Amaryllis comprit qu’elle n’arrivait pas à faire de mal aux gens comme elle, aux enfants oubliés, rejetés... Cette fois-ci, elle confia le gamin dans un bon orphelinat, elle paya très cher pour lui. Elle ne voulait pas qu’il lui arrive la même chose qu’à elle, elle voulait qu’il trouve un foyer.

Avec ces gemmes nouvellement acquises, Amaryllis pouvait enfin stocker l’énergie vitale de ses victimes, au lieu de directement utilisé cette énergie et de la gaspillée. Grace à ça, la Nécromancienne pouvait survivre et vaincre la Mort, en quelques sortes. En tous cas, les blessures ne la tuaient plus et ses cicatrices disparaissaient avec le temps. Peu à peu, au fur et à mesure de ses voyages, plusieurs personnes furent subjuguées par les paroles de la succube, eux aussi cherchaient la voie vers l’immortalité. C’est ainsi que naquit le Culte de Thanos. Servir la mort pour obtenir ses faveurs.

Lorsque les Démons purent déferlés sur la Terre, Amaryllis et ses adeptes participèrent à la guerre contre les humains. Elle ne se fit pas spécialement remarquée sur les champs de batailles, mais elle avait développée quelques compétences pour l’assassinat. En enfer, elle avait apprise à être discrète et à tuer sans se faire repérer ! C’est ainsi que lui vint l’idée d’améliorer son Culte et de non plus en faire des zélotes, mais aussi des assassins. La conscience approuva grandement cette idée. Depuis, tous les jours, la Mort doit être contentée, sa volonté doit être accomplie et le sang doit couler.

La jumelle maléfique, dans sa quête de grandeur, de puissance et de perfection, ordonna à Amaryllis d’agrandir le Culte. Pour cela, il fallait de l’argent, des moyens et des infrastructures. Lui vint l’idée de fonder une œuvre caritative pour les orphelins, une association légale pour couvrir des activités illégales. Et puis, il fallait aussi recruter pour agrandir l’ordre. Pourquoi ne pas traquer et inviter les criminels d’Amérique à rejoindre le Culte, leurs offrir une nouvelle vie, une nouvelle voie ? Celle du meurtre pour la Déesse de la Mort, en échange de l’immortalité....

Avec les années, l’ordre de Thanos passa de dix membres à plus de cent adeptes dans le cercle intérieur et indirectement plus de cinq cents dans le cercle extérieur (= criminels pas encore fanatisés qui pensent faire partie d’une association de malfaiteurs et employés de l’association pour les orphelins.)

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: La mort vous tend les bras [Terminer] Jeu 7 Déc - 16:14


Validation

Félicitation, tu es validée. Tu fais partie du groupe Protecteurs... enfin une de plus!

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Race du personnage : Démone
MessageSujet: Re: La mort vous tend les bras [Terminer] Mer 16 Mai - 22:38
Finit. Merci pour la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://deliciouslyevil.forumactif.com
Race du personnage : Démon of the démon
MessageSujet: Re: La mort vous tend les bras [Terminer] Jeu 17 Mai - 10:07


Validation

Félicitation, tu es validé(e). Tu fais partie du groupe des maîtres !

Tu peux faire ta demande de maître ou esclave, lieux, métiers et RPs ICI
Amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La mort vous tend les bras [Terminer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Deliciously Evil :: Administration :: Personnages :: Personnages validés :: Maîtres